« Retour à la page d’accueil

Tenir une comptabilité analytique tout au long du développement d’un jeu vidéo (ex : cijv, fajv), à quoi ça sert ?

Comment assurer un suivi analytique de sa comptabilité dans le cadre des subventions (ex : media europe, fajv, régions) ou du crédit d’impôt jeu vidéo (cijv)?

A chaque étape du développement du jeu vidéo, un suivi analytique des dépenses vous sera demandé par les administrations publiques (ex : centre des impôts, CNC, région…) afin de flécher :

  • L’affectation des dépenses de personnel et le temps passé sur le projet (ex : game design, sound-design, artiste 2D/ 3D, scénariste) ;
  • La nature de la dépense (ex : dépense artistique, technique, administrative, marketing) ;
  • Le lieu de la dépense (région, france, europe, hors europe) ;
  • Le montant de la dépense (proratisation de la dépense en fonction de son utilisation pour les besoins de développement du jeu vidéo)
  • L’éligibilité de la dépense au regard des dispositifs fiscaux. 

Lorsque le prototype ou le développement du jeu vidéo est terminé; les dépenses sont reportées dans les dossiers de demande de clôture de la subvention (ex: FAJV, région) ou de la demande d’agrément définitif du crédit d’impôt jeu vidéo (CIJV).

Pourquoi assurer un suivi analytique de sa comptabilité dans le cadre des subventions (ex : Media Europe, fajv, régions) ou du crédit d’impôt jeu vidéo (cijv) ?

Cette répartition est exigée par les administrations pour déterminer la plus-value apportée par la distribution de l’argent donné par l’europe, l’état français ou la région. Concernant le cas particulier du crédit d’impôt jeu vidéo (CIJV), cette répartition est à effectuer impérativement chaque année lors de la demande remboursement ou d’imputation du crédit d’impôt jeu vidéo sur l’impôt des sociétés.

Combien de temps ça prend un suivi analytique de sa comptabilité dans le cadre des subventions (ex : media europe, fajv, régions) ou du crédit d’impôt jeu vidéo (cijv) ?

Faites le test : prenez 50 factures au hasard, lisez-les les unes après les autres et mesurer le temps nécessaire pour effectuer vous-même le fléchage requis. Multipliez ensuite par le nombre de factures émises par votre société chaque année pour évaluer le temps à passer sur la seule analyse du facturier (compter un tiers de temps supplémentaire pour les vérifications, car vous allez sans doute vous tromper, et un quart de temps supplémentaire pour trier et regrouper les fichiers de factures à associer à un dispositif d’aide public).

Là où vous allez rencontrer un problème pour effectuer votre suivi analytique de comptabilité dans le cadre des subventions (ex : Media Europe, FAJV, régions) ou du crédit d’impôt jeu vidéo (CIJV) :

  1. Généralement, votre expert comptable n’est pas familier du secteur du jeu vidéo et ne sera pas en mesure d’analyser chacune des dépenses avec précision sans systématiquement vous solliciter à la moindre difficulté (ex : un community manager qui échange avec les utilisateurs au sujet du jeu, c’est lié au développement ou au marketing ?!).

2. Votre expert comptable refusera de passer énormément de temps sur l’analyse détaillée de chacune des factures sans faire exploser les modalités budgétaires de votre contrat.

Ce que BigWhoop peut vous apporter concernant le suivi analytique de votre comptabilité dans le cadre des subventions (ex : media europe, fajv, régions) ou du crédit d’impôt jeu vidéo (cijv) : 

BigWhoop travaille en collaboration avec votre expert comptable pour lui apporter une expertise complémentaire appréciée par de nombreux studios, ce qui vous garantit une analyse sérieuse et efficace au regard des exigences des administrations publiques. Notre sérieux a notamment été salué à de multiples reprises par des commissaires aux comptes.

BigWhoop peut :

  • Analyser toutes vos dépenses avec un oeil expert et reporte les informations dans le grand livre comptable ;

  • Effectuer un prorata réaliste des dépenses affectées au développement du jeu vidéo ;

  • Reporter l’ensemble des dépenses au sein des documents officiels des différentes administrations ;

  • Sécuriser et défendre le calcul des dépenses en cas de remise en cause.

Chaque prestation peut également être demandée séparément selon vos besoins (ex : ne pas analyser les dépenses mais effectuer le calcul du prorata uniquement).

Vous rencontrez une difficulté ? Nous avons une solution.

Les services proposés